QU’EST-CE QUI EST VRAI DANS CHRONIQUES DE TCHERNOBYL ?


  • 02/12/2018
  • Dominik

Chroniques de Tchernobyl est un film d'horreur américain réalisé par Brad Parker et produit par Oren Peli. Le film se déroule principalement autour de Tchernobyl, en Ukraine, et présente les logements abandonnés de Pripyat et la centrale nucléaire de Tchernobyl. On se demande si le film a été tourné ou non sur place. Bien que le film semble avoir été tourné à Tchernobyl, il est clair que le film n’a pas été tourné là-bas, car les détails ne correspondent pas à la réalité.

L'histoire

Quatre amis décident de partir à l'aventure dans la zone d'exclusion abandonnée de Tchernobyl en Ukraine. Leur aventure tourne mal quand, après s’être introduits dans la zone, ils sont traqués par des patients du désastre de 1986 qui ont muté et qui sont radioactifs. Après une courte période dans la zone, ils se rendent vite compte que les choses ne tournent pas rond quand quelqu'un (ou quelque chose) sabote le système d’alimentation de leur bus ce qui les empêche de repartir.

Les différences entre le film et la réalité

L’aventure du film commence dans une zone boisée et l’équipe accède à la ville fantôme de Pripyat. Dès le départ, rien n'indique que ce soit un autre endroit que Tchernobyl et ce n’est que lorsque les acteurs se promènent dans les rues de Pripyat qu’il devient clair que le film n’a pas été tourné sur place.

Pripyat est déserte depuis 1986 et, en tant que telle, elle est envahie par les arbres, les buissons et l’herbe. Le Pripyat du film est beaucoup moins envahi par la végétation. En outre, Pripyat est une ville qui abritait environ 49 000 habitants; tandis que dans le Pripyat du film il y a beaucoup moins de bâtiments.

Il existe également une tour de refroidissement presque terminée et une autre à peine commencée qui devait être utilisée pour les unités 5 et 6 de Tchernobyl. Le film montre 3 ou 4 tours de refroidissement terminées, ce qui est inexact.

De plus, le film montre la centrale électrique très près de la ville de Pripyat et visible en gros plan depuis la ville. En réalité, le réacteur le plus proche que le visiteur soit autorisé à voir se situe à environ 4 km de la ville. De même, presque tout, à l'exception des parties les plus hautes des bâtiments et de la cheminée de l'usine, sont obscurcis par la vaste forêt située au sud-est de Pripyat, même vus depuis le plus haut bâtiment de la ville.

La Grande Roue de Chroniques de Tchernobyl

L'un des sites les plus emblématiques de Pripyat est sa grande roue. La vraie grande roue a été réalisée et conçue pour être utilisée par les habitants de Pripyat (bien qu’elle n’ait jamais été utilisée). Si on continue à approfondir notre inspection du film, dans le film Chroniques de Tchernobyl la grande roue n’est pas encore terminée. Elle est juste construite à un niveau suffisant pour prendre des photos

 

Lieu de tournage du film Chroniques de Tchernobyl

Plutôt qu'avoir été tourné à Tchernobyl, le film a été tourné principalement dans une base désaffectée de L’Armée de l'air soviétique, ce qui expliquerait la pénurie de logements sur le plateau. Certaines des scènes où les victimes couraient dans des tunnels pour tenter d'échapper à leurs chasseurs étaient en réalité des tunnels construits sous Belgrade, en Serbie et, qui servaient de Quartier Général nazi pendant la Seconde Guerre mondiale.

Quand le producteur du film a été interrogé sur la raison pour laquelle il n’avait pas utilisé la véritable zone de Tchernobyl, il a expliqué que cela était dû à la poussière nucléaire encore présente sur place suite à la catastrophe de Tchernobyl. Cependant, lorsque vous prenez les mesures de protection appropriées et faites un circuit organisé, une visite à Tchernobyl est totalement sans danger !